”Sur le conseil d’abba Poimen, abba Sarmatas se retirait souvent, pour quarante jours, dans la plus parfaite hésychia. Il acquit par ses combats une telle maîtrise sur lui-même que, quand il disait au sommeil : «va», il restait en veille; et quand il lui disait : «viens», il s’assoupissait. Il disait aussi : « Je préfère un homme pécheur qui sait qu’il a péché et qui se repent, à un homme qui n’a pas péché et qui se considère lui-même comme pratiquant la justice ».