Prières initiales

En vous levant, faites le signe de la croix et dites :

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi. Roi céleste, Paraclet, Esprit de vérité, partout présent et remplissant tour, trésor de tous biens et dispensateur de vie, viens et demeure en nous, purifie-nous de route souillure et sauve nos âmes, toi qui es bon.

Saint, Dieu. Saint, Fort. Saint, Immortel. Aie pitié de nous. (3 fois)

Gloire au Père et au Fils et au Saint- Esprit, et maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Pendant tout le temps pascal, on remplace la prière Roi céleste et ce qui la suit jusqu’ici par une triple répétition du tropaire de Pâques :

Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a terrasse la mort, et à ceux qui gisaient aux tombeaux, il a fait don de la vie.

 

Trinité toute sainte, aie pitié de nous ; Seigneur, purifie-nous de nos péchés ; Maître, pardonne nos iniquités ; Saint, visite-nous et guéris nos infirmités, à cause de ton Nom.

Kyrie eleison. (3 fois)

Notre Père

Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton Règne vienne, que ta volonté soit faire sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de chaque jour. Remets-nous nos dettes comme nous les remettons nous aussi à nos débiteurs, et ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais délivre-nous du Malin.

Prières du lever

Réveillés du sommeil, nous nous prosternons devant toi, Dieu bon, et nous te chantons, ô Tout-Puissant, l’hymne des anges : « Saint, saint, saint es-tu, ô Dieu. Par la Mère de Dieu, aie pitié de nous. »

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Tu m’as relevé de ma couche et du sommeil, Seigneur ; illumine mon esprit et mon cœur et ouvre mes lèvres pour que je te chante, Trinité sainte : « Saint, saint, saint es-tu, ô Dieu. Par la Mère de Dieu, aie pitié de nous. »

Et maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Soudain le Juge viendra et les actions de chacun seront dévoilées. C’est pourquoi, dans la crainte, nous te crions au milieu de la nuit : « Saint, saint, saint es-tu, ô Dieu. Par la Mère de Dieu, aie pitié de nous. »

Kyrie eleison. (12 fois)

A mon réveil, je te rends grâces, ô sainte Trinité, car dans ta grande bonté et ton infinie patience, tu ne t’es pas irritée contre moi, pécheur et négligent que je suis, et tu ne m’as pas fait périr à cause de mes péchés ; mais tu as manifesté, selon ta coutume, ton amour pour les hommes, et alors que je gisais dans l’inconscience, tu m’as réveillé pour que je puisse veiller et glorifier ta puissance. Et maintenant, illumine les yeux de mon esprit et ouvre mes lèvres pour que je médite tes paroles, et que je comprenne tes commandements, que j’accomplisse ta volonté, que je te chante des psaumes en te confessant de tout cœur, et que je loue ton Nom très saint, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Gloire à toi, ô Roi et Dieu tout-puissant. Car dans ta providence divine et pleine d’amour pour les hommes, tu as bien voulu que je sois réveillé du sommeil, pécheur et indigne que je suis, et que je franchisse le seuil de ta sainte maison. Accueille, Seigneur, la voix de ma supplication, comme celle de tes saintes puissances spirituelles, et accorde-moi ta bienveillance, que je puisse t’offrir, d’un cœur pur et l’esprit humilié, la louange de mes lèvres souillées. Alors je pourrai, moi aussi, être associé aux vierges sages, dans l’éclat lumineux de mon âme, et je te rends gloire, Dieu-Verbe, glorifié dans le Père et l’Esprit. Amen.

Venez, adorons et prosternons-nous devant Dieu, notre Roi.

Venez, adorons et prosternons-nous devant le Christ, notre Roi et notre Dieu.

Venez, adorons et prosternons-nous devant le Christ lui-même, notre Roi et notre Dieu.

Psaume 50

Aie pitié de moi, ô Dieu, selon ta grande miséricorde, et dans ton immense compassion, efface mon péché. Lave-moi de plus en plus de mon iniquité, et de mon péché purifie-moi. Car je connais mon iniquité, et mon péché est constamment devant moi. Contre toi seul, j’ai péché, et j’ai fait le mal sous tes yeux. Ainsi tu seras trouvé juste en tes paroles, et ru seras vainqueur quand on te jugera. Vois : dans l’iniquité j’ai été conçu, et dans les péchés ma mère m’a enfanté. Mais tu aimes la vérité : tu m’as révélé les mystères et les secrets de ta sagesse. Tu m’aspergeras avec l’hysope, et je serai purifié, tu me laveras, et je deviendrai plus blanc que la neige. Tu me feras entendre des paroles de joie et d’allégresse, et ils exulteront, les os humiliés. Détourne ta face de mes péchés, efface toutes mes iniquités. Crée en moi un cœur pur, ô Dieu, et renouvelle en ma poitrine un esprit droit. Ne me rejette pas loin de ta face, et ne retire pas de moi ton Esprit- Saint. Rends-moi la joie de ton salut, et fortifie-moi par l’Esprit souverain.

J’enseignerai tes voies aux pécheurs, et les impies reviendront vers toi. Délivre- moi du sang, ô Dieu, Dieu de mon salut, et ma langue exultera pour ta justice. Seigneur, ouvre mes lèvres et ma bouche annoncera ta louange. Si tu avais voulu un sacrifice, je te l’aurais offert, mais tu ne prends aucun plaisir aux holocaustes. Le sacrifice qui convient à Dieu, c’est un esprit brisé ; un cœur broyé et humilié, Dieu ne le méprise point. Accorde tes bienfaits à Sion dans ta bienveillance. Seigneur, et que soient relevés les murs de Jérusalem ; alors tu prendras plaisir au sacrifice de justice, à l’oblation et aux holocaustes ; alors on offrira de jeunes taureaux sur ton autel.

Symbole de ta foi

Je crois en un seul Dieu, Père tout- puissant, Créateur du ciel et de la terre, et de toutes les choses visibles et invisibles.

Et en un seul Seigneur, Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles ; Lumière de Lumière, vrai Dieu de vrai Dieu, engendre, non créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait ; qui, pour nous, les hommes, et pour notre salut, est descendu des deux, s’est incarné du Saint-Esprit et de la Vierge Marie, et s’est fait homme ; qui a été crucifié pour nous sous Ponce- Pilate, a souffert et a été enseveli ; qui est ressuscité le troisième jour selon les Écritures ; qui est monté aux cieux et est assis à la droite du Père ; qui reviendra avec gloire juger les vivants et les morts, et son règne n’aura pas de fin.

Et en l’Esprit-Saint, Seigneur, vivificateur, qui procède du Père ; qui est adoré et glorifié avec le Père et le Fils ; qui a parlé par les prophètes.

Et en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je confesse un seul baptême pour la rémission des péchés.

J’attends la résurrection des morts et la vie du siècle à venir. Amen.

Première prière de saint Macaire le Grand

 Seigneur, purifie-moi, pécheur, car je n’ai jamais rien fait de bien devant toi ; délivre-moi du Malin, et donne-moi d’accomplir ta volonté, afin que, sans encourir de condamnation, je puisse ouvrir mes lèvres indignes et louer ton saint Nom, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 Deuxième prière de saint Macaire le Grand

A mon réveil, ô Sauveur, je t’offre ce cantique de minuit ; je me prosterne devant toi et je m’écrie : Ne me laisse pas m’endormir dans la mort du péché, mais aie pitié de moi, toi qui as été crucifié volontairement ; hâte-toi de m’arracher à la torpeur de la négligence et sauve-moi, moi qui me tiens en ta présence et qui te supplie ; et après les ténèbres de la nuit, fais luire sur moi un jour sans péché, ô Christ-Dieu, et sauve- moi.

Troisième prière de saint Macaire le Grand

Dès mon réveil, je me hâte vers toi, Seigneur ami des hommes, et, soutenu par ta tendre bonté, j’entreprends la tâche que tu m’as confiée. Aide-moi en tout temps et en toutes choses, délivre- moi de toute séduction du monde et de toute attaque du démon, et introduis- moi dans ton royaume éternel. Car tu es mon créateur, la source et le dispensateur de tout bien ; en toi j’ai mis toute mon espérance, et je te rends gloire, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 Quatrième prière de saint Macaire le Grand

Seigneur, dans ta bonté infinie et ton immense compassion, tu as accordé à ton serviteur de passer le temps de la nuit sans être tenté ni attaqué par l’ennemi. Toi donc, Maître, Créateur de toutes choses, accorde-moi la lumière de ta vérité, et donne-moi d’accomplir ta volonté avec un cœur illuminé par elle, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 Cinquième prière de saint Macaire le Grand

Dieu tout-puissant, qui reçois des puissances célestes l’hymne du Trisagion, accepte aussi de moi, ton indigne serviteur, ce cantique nocturne, et accorde-moi de te rendre gloire durant toutes les années de ma vie et à toute heure, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Première prière de saint Basile le Grand

Seigneur tout-puissant. Dieu des puissances et de toute chair, toi qui habites les hauteurs et regardes les humbles, toi qui sondes les cœurs et les reins et connais en toute clarté les secrets des hommes ; Lumière sans commencement ni fin, en qui il n’y a ni altération ni ombre d’un changement, toi, Roi immortel, accueille les supplications qu’en ce temps de la nuit nous t’adressons de nos lèvres souillées, mettant notre confiance en l’abondance de ta miséricorde. Et remets-nous les fautes que nous avons commises, en action, en parole et en pensée, consciemment ou par ignorance ; purifie-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, et fais de nous les temples de ton Saint- Esprit. Et accorde-nous de passer route la nuit de cette vie présente, le cœur éveillé et l’esprit sobre, attendant l’avènement du jour lumineux et resplendissant de ton Fils unique, notre Seigneur Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, quand il viendra sur terre avec gloire, comme juge de l’univers, pour rendre à chacun selon ses œuvres. Puisse-t-il nous trouver, non pas couchés et endormis, mais vigilants et éveillés, mettant en pratique ses commandements ; et puissions-nous être prêts à entrer avec lui dans sa joie et dans la divine chambre nuptiale de sa gloire, là où ne cesse jamais le chant de ceux qui te fêtent, ni le plaisir ineffable de ceux qui contemplent la beauté indicible de ta face. Car c’est toi la Lumière véritable qui illumine et sanctifie l’univers, et toute créature te chante dans les siècles des siècles. Amen.

Deuxième prière de saint Basile le Grand

Nous te bénissons. Dieu très-haut, Seigneur de miséricorde roi qui accomplis sans cesse pour nous de grandes œuvres, glorieuses et inouïes, qu’on ne peut compter. Toi qui nous donnes le sommeil pour reposer notre faiblesse et soulager les labeurs de notre chair accablée de souffrances. Nous te rendons grâces car tu ne nous as pas menés à la perdition à cause de nos fautes, mais, sans cesse, tu as manifesté ton amour pour les hommes ; et, de l’inconscience où nous gisions, tu nous as fait lever pour glorifier ta puissance. Aussi nous implorons ta bonté insondable : illumine les yeux de notre entendement, ressuscite notre esprit, enseveli dans le lourd sommeil de la paresse, ouvre notre bouche et remplis-la de ta louange, que nous puissions chanter et psalmodier sans relâche, et te confesser, Dieu glorifié en toutes choses et par tous, Père sans commencement, avec ton Fils unique et ton Esprit très saint, bon et vivifiant, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Prière de minuit à la très sainte Mère de Dieu

Je chante ta miséricorde, ô ma Souveraine, et je te demande d’éclairer mon esprit. Apprends-moi à marcher dans la voie des commandements du Christ. Fortifie-moi, afin que je reste éveillé pour louer le Seigneur, et écarte de moi la torpeur du découragement. Par tes prières, ô Épouse de Dieu, délivre-moi des liens du péché. Garde-moi, la nuit comme le jour, et éloigne les ennemis qui m’oppriment. Toi qui as porté Dieu, le dispensateur de vie, vivifie-moi, car mes passions m’ont fait mourir. Toi qui as porté la lumière sans déclin, illumine mon âme devenue aveugle. Ô Palais admirable du Seigneur, fais de moi la demeure de l’Esprit divin. O Mère du seul médecin, guéris les passions invétérées de mon âme. Guide-moi dans la voie du repentir, car je suis ballotté par les tempêtes de la vie. Délivre-moi du feu éternel, de la guerre cruelle et de l’enfer. Ne permets pas que les démons se réjouissent à mon sujet, moi qui suis coupable de si nombreux péchés. Renouvelle-moi car mes fautes déraisonnables m’ont fait vieillir, ô Tout- Immaculée. Garde-moi indemne du châtiment, et prie pour moi le Seigneur déroutes choses. Donne-moi de recevoir les joies du paradis avec tous les saints. Ô très sainte Vierge, écoute la voix de ton serviteur inutile. Obtiens-moi des fleuves de larmes, ô Toute-Pure, et purifie mon âme de toute souillure. Je t’offre sans cesse les gémissements de mon cœur. Interviens en ma faveur, ô ma Souveraine. Accepte mes supplications et offre-les au Dieu plein de miséricorde. Toi qui es plus élevée que les anges, élève-moi au-dessus des troubles de ce monde. Tabernacle céleste, resplendissant de la divine lumière, obtiens-moi la grâce du Saint-Esprit. J’élève mes mains et j’ouvre mes lèvres pour te louer, bien qu’elles soient souillées par le péché, ô Tout-Immaculée. Délivre-moi des maux qui corrompent l’âme, et intercède avec ferveur auprès du Christ, à qui appartiennent l’honneur et l’adoration, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Prière à notre Seigneur Jésus-Christ

Seigneur Jésus-Christ, mon Dieu très miséricordieux et compatissant, dans ton grand amour pour les hommes, tu es venu et tu as pris chair pour les sauver tous. Et maintenant, ô Sauveur, sauve- moi par ta grâce, je t’en supplie ; car si tu me sauvais à cause de mes œuvres, ce ne serait plus une grâce ou un don, mais plutôt l’acquittement d’une dette. Mais dans ton infinie compassion et ton ineffable miséricorde, ru as dit : « Celui qui croit en moi vivra et ne verra pas la mort. » Si donc la foi en toi peut sauver celui qui n’a plus d’espérance, sauve-moi, toi qui es mon Dieu et mon Créateur. Regarde ma foi et non mes œuvres, ô mon Dieu, car tu ne saurais trouver en moi d’œuvres qui puissent me justifier. Mais accepte que ma foi supplée à toutes les œuvres -, fais qu’elle y suffise, pardonne-moi, et accorde-moi d’avoir part à ra gloire éternelle. Veille à ce que Satan ne se saisisse pas de moi, ô Verbe, et qu’il ne se glorifie de m’avoir arraché à ta main et enlevé de ton bercail. O Christ, mon Sauveur, que je le veuille ou non, sauve-moi. Hâte-toi, hâte-toi, car je péris. Tu es mon Dieu depuis le sein de ma mère. Accorde-moi, Seigneur, de t’aimer désormais comme j’ai aimé le péché, et de travailler pour toi avec ardeur, comme j’ai travaillé jusqu’ici pour Satan, le trompeur. Oui, puisse-je travailler pour toi seul, mon Seigneur et mon Dieu, Jésus-Christ, tous les jours de ma vie, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Prière à l’Ange gardien

Saint Ange, préposé à la garde de mon âme misérable et de ma vie douloureuse, ne m’abandonne pas, pécheur que je suis, et ne t’éloigne pas de moi à cause de mon intempérance. Ne laisse pas le démon rusé s’emparer de moi par le moyen de ce corps mortel. Fortifie mon bras faible et débile, et conduis-moi dans la voie du salut.

Oui, saint Ange de Dieu, gardien et protecteur de mon âme et de mon corps misérables, pardonne toutes les offenses que j’ai commises contre toi tous les jours de ma vie, et les péchés que j’ai pu commettre durant la nuit passée. Protège-moi en cette journée et préserve-moi de toute tentation de l’ennemi, afin que je n’attire la colère de Dieu par aucun péché. Prie pour moi le Seigneur afin qu’il m’affermisse dans sa crainte et me rende digne de sa miséricorde, moi son serviteur.

Prière à la très sainte Mère de Dieu

O ma très sainte Souveraine, Mère de Dieu, par tes saintes et très puissantes prières, éloigne de moi, ton humble et misérable serviteur, l’esprit de découragement, de négligence, de légèreté et d’insouciance, et de toute pensée impure, mauvaise ou impie, venant de mon cœur misérable et de mon intelligence obscurcie. Éteins la flamme de mes passions, car je suis pauvre et misérable. Délivre-moi de mes nombreux souvenirs mauvais, de mes actions passées et de leurs conséquences invisibles. Car tu es bénie par toutes les générations, et ton nom très honorable est glorifié dans les siècles des siècles. Amen.

Prières à la très sainte Mère de Dieu

Mère de Dieu et Vierge, réjouis-toi, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre les femmes et béni est le fruit de ton sein, car tu as enfanté le Sauveur de nos âmes.

Nous nous réfugions sous ta tendre compassion, ô Mère de Dieu ; ne repousse pas nos prières dans nos épreuves, mais délivre-nous du danger, ô seule Pure et Bénie.

Toute-glorieuse, toujours Vierge, toute- bénie Mère de Dieu, présente notre prière à ton Fils et notre Dieu, et prie-le de sauver nos âmes, grâce à toi.

Prières aux Anges et aux Saints

Armées célestes, saints anges et archanges, priez pour nous, pécheurs.

Glorieux apôtres, prophètes, martyrs et tous les saints, priez pour nous pécheurs.

 Prière au saint Patron

Prie pour moi, ô saint N., mon Protecteur, car je recours à roi avec ferveur, comme à l’intercesseur assidu et au soutien de mon âme.

Tropaire de la Croix

Sauve, Seigneur, ton peuple et bénis ton héritage, accorde à nos chefs la victoire contre les ennemis, et garde ta cité par ta Croix.

Intercession pour les vivants

Souviens-toi, Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, de tes bontés et de tes miséricordes, qui sont éternelles et en vertu desquelles tu t’es fait homme. Tu as voulu souffrir la crucifixion et la mort pour le salut de tous ceux qui croiront en toi, puis tu es ressuscité des morts, monté aux deux, et tu sièges à la droite du Père, d’où tu écoutes les supplications de ceux qui t’invoquent de tout leur cœur. Incline ton oreille et entends l’humble prière que je t’adresse, moi ton indigne serviteur ; qu’elle soir comme le parfum d’un encens spirituel, que je t’offre pour tout le peuple.

En premier lieu, souviens-toi, Seigneur, de ton Église une, sainte, catholique et apostolique, que tu t’es acquise par ton sang précieux. Affermis-la, fortifie-la, élargis-la, multiplie-Ia, pacifie-la et sauve-la à jamais des portes de l’enfer. Apaise les dissensions des Églises, déjoue les machinations des puissances des ténèbres, dissipe les erreurs des païens, détruis et déracine rapidement les hérésies qui s’élèvent, et convertis chacun par la puissance de ton Saint- Esprit. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié nos gouvernants, fais entendre à leur cœur des conseils de paix et de bienveillance en faveur de ta sainte Église et de tout ton peuple. Donne-leur un gouvernement pacifique, afin que, dans la stabilité dont ils jouissent, nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et sainteté, dans la vraie foi. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié notre Évêque N., tous les patriarches, métropolites et évêques, les prêtres, les diacres et tout le clergé, que tu as établi pour paître ton troupeau spirituel. Par leurs prières sauve-moi pécheur. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié mon Père spirituel [le prêtre N.] Par ses prières, pardonne mes péchés. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié mes parents N. et N., mes frères, mes sœurs, mes proches selon la chair et mes amis. Accorde-leur tes biens terrestres et spirituels. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié tous ceux qui vivent dans les monastères de la Sainte Montagne et de la Terre-Sainte, de nos pères, frères et sœurs de Russie, de Roumanie, de Grèce, de Bulgarie, de Serbie, de Syrie, du Liban, d’Égypte et de tous les pays. Par leurs prières, aie pitié de moi, pécheur. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié, selon la multitude de tes miséricordes, les prêtres, les moines, les moniales, tous ceux qui vivent dans la virginité, la prière et le jeûne, dans les monastères, les déserts, les grottes, sur les montagnes, sur les colonnes, dans les ermitages, dans les creux des rochers, en gardant la vraie foi et en te servant avec piété. Allège leur fardeau, console- les dans leurs afflictions, accorde-leur force, courage et persévérance dans leur combat. Par leurs prières, accorde-moi la rémission de mes péchés. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié les vieillards et les jeunes gens, les pauvres, les orphelins et les veuves, les malades, ceux qui sont dans la peine, le malheur et l’affliction, en prison, en exil, en déportation, en détention dans les camps, et spécialement tes serviteurs qui sont persécutés pour ton Nom et pour la foi orthodoxe par les non-chrétiens, les athées, les renégats et les hérétiques. Visite-les, fortifie-les, donne-leur le soulagement, la liberté et la délivrance, en même temps qu’un esprit de pardon et de miséricorde envers ceux qui les oppriment. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié nos bienfaiteurs, qui ont pitié de nous et nous soutiennent ; délivre-nous de toute inquiétude grâce à leurs dons, et accepte en retour, malgré notre indignité, nos prières pour eux. Exauce, dans ta miséricorde, toutes leurs demandes utiles à leur salut et propres à les conduire à la joie éternelle. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et aie pitié de nos frères et sœurs et de tous les chrétiens orthodoxes qui travaillent à ton service comme messager et comme missionnaire de la vraie foi. (Métanié)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié ceux que j’ai offensés ou scandalisés, que j’ai détournés de la voie du salut et que j’ai incités à des actions mauvaises. Par ta divine providence, replace-les dans le chemin du salut. (Métanie)

Sauve, Seigneur, et prends en pitié ceux qui me haïssent, qui m’ont offensé, fait du tort, et ne les laisse pas se perdre à cause de moi, pécheur. (Métanie)

Illumine de la lumière de la connaissance ceux qui ont renié la foi orthodoxe et ceux qui sont aveuglés par de pernicieuses hérésies. Ramène-les vers toi et réunis-les à ton Eglise sainte, catholique et apostolique. (Métanie)

Intercession pour les défunts

Souviens-toi, Seigneur, de ceux qui ont quitté la vie présente, des pieux souverains et souveraines, des patriarches, des métropolites et des évêques orthodoxes, des prêtres, des diacres, des moines et des moniales, des laïcs, des fondateurs des saintes églises et des monastères. Accueille-les dans tes demeures éternelles et fais-les reposer avec tes saints. (Métanie)

Souviens-toi, Seigneur, de l’âme de tes serviteurs défunts : de mes parents N. et N., de tous mes proches selon la chair. Pardonne-leur tous les péchés volontaires et involontaires, et fais-les participer à ton royaume céleste, à tes biens incorruptibles et à la jouissance de la vie bienheureuse et éternelle. (Métanie) Souviens-toi, Seigneur, de tous ceux qui se sont endormis dans l’espoir de la résurrection à la vie éternelle, de nos pères, frères et sœurs, et de tous les chrétiens orthodoxes qui reposent ici et en tout lieu. Accueille-les avec tes saints, là où resplendit la lumière de ta face, et aie pitié de nous, car tu es bon et ami des hommes. (Métanie)

Accorde, Seigneur, la rémission des péchés à tous nos pères, frères et sœurs qui nous ont précédés et sont morts dans la foi et l’espoir de la résurrection. Accorde-leur une éternelle mémoire, (3 métanies)

Prières finales

Il est digne, en vérité, de te proclamer bienheureuse. Mère de Dieu, toujours bienheureuse et tout-irréprochable et Mère de notre Dieu. Plus vénérable que les Chérubins, et incomparablement plus glorieuse que les Séraphins, toi qui sans corruption as enfanté Dieu le Verbe, toi qui es vraiment Mère de Dieu, nous te magnifions.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint- Esprit, et maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

Kyrie eleison. (3 fois)

Par les prières de nos saints Pères, Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, aie pitié de nous. Amen.

MANUEL DE PRIÈRES DU CHRÉTIEN ORTHODOXE ⇒

 

Catégories : Vie spirituelle

Laisser un commentaire