La Papauté est un faux enseignement sur la suprématie absolue et de juridiction sur toute l’Eglise du pape de Rome et sur son infaillibilité quand il s’exprime ex-cathedra.

Table de matières

1. Les fondements bibliques de la papauté :

1.1 Mat. 16.18. Sur quoi l’Eglise est bâtie ?

(Vidéo)

“Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur ce rocher je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.”

Selon les saints Pères de l’Eglise, le rocher sur lequel le Christ construit son Eglise est :

  • la confession de Sa divinité que l’apôtre Pierre venait de prononcer de la part de tous les apôtres;
  • le Christ Lui-même;
  • l’apôtre Pierre en tant qu’une figure du corps apostolique pour souligner l’unicité de l’Eglise;

 

1.2 Mat. 16.19. A qui appartiennent les clefs du Royaume des cieux ?

“Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.”

Selon les saints Pères de l’Eglise, les clefs du Royaume symbolisent le pouvoir et le don de lier et délier les péchés. Elles appartiennent à tous les apôtres et leurs successeurs, les évêques.

 

1.3 Jn. 21.15-17 A qui le Seigneur a remis le troupeau à paître ?

Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis.

Selon les saints Pères de l’Eglise, tous les apôtres et leurs successeurs sont les pasteurs du troupeau du Seigneur et l’apôtre Pierre est un copasteur comme les autres (1 Pierre 5.1).

 

1.4 Luc 22.31-32. Que signifient les paroles du Seigneur : “affermis tes frères” et “ta foi de défaillira pas” ?

Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères.

Selon les saints Pères de l’Eglise, le Seigneur prédit le triple reniement de l’apôtre Pierre en le protégeant contre la désespérance. Aucun saint Père de l’Eglise ne voit un moindre signe des privilèges particuliers promis à l’apôtre Pierre. Au contraire…

 

2. Les Saints Pères de l’Eglise contre la suprématie de juridiction du pape de Rome

2.1 Saint Augustin d’Hippone

2.2 Saint Grégoire le Grand pape de Rome

2.3 Saint Jean Chrysostome

2.4 Saint Ambroise de Milan

2.5 Saint Cyprien de Carthage

2.6 Saint Irénée de Lyon

2.7 Saint Clément de Rome 

 

3. Ve Concile Œcuménique a condamné l’hérésie de la papauté

Condamnation officielle et solennelle de la papauté sur le Ve Concile Œcuménique.

(Vidéo)

Le pape Vigile I a été excommunié de l’Eglise par les Pères du Concile comme celui qui suit les hérétiques.

 

4. La primauté de l’apôtre Pierre

4.1 La primauté de l’apôtre Pierre selon l’honneur 

(Vidéo)

Les apôtres Pierre et Paul sont les premiers apôtres en dignité.

 

4.2 Transmission de la suprématie de l’apôtre Pierre à Lyn, le premier évêque de Rome

(Vidéo)

L’apôtre Pierre n’était pas l’évêque de Rome. Selon Saint Irénée de Lyon, Tertullien, Eusèbe de Césarée, le premier évêque de Rome était Lyn.

 

4.3 Qui sont les successeurs de l’apôtre Pierre ?

Selon les saints Pères de l’Eglise, les successeurs de l’apôtre Pierre sont les évêques d’Antioche, d’Alexandrie et de Rome. Dans le sens sacerdotal et dans les promesses données à l’apôtre Pierre (Mat. 16.19), tous les évêques sont ses successeurs.

 

5. La vraie primauté du siège de Rome selon l’honneur 

Le siège de Rome était le premier en dignité parmi les 5 Eglises Locales (Rome, Constantinople, Alexandrie, Antioche et Jérusalem). Cette primauté en dignité lui a été remise par les Pères des Conciles Œcuméniques et les empereurs et non pas par l’ordonnance directe divine. 

 

6. Le faux enseignement sur l’infaillibilité du pape de Rome

 

7. L’ouvrage fondamental sur l’hérésie de la papauté.

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire