TABLE DES MATIERES DU PREMIER VOLUME

 

Préliminaires → 

— L’Église.
— Son histoire.
— Sources historiques.
— Livres sacrés.
— Leur authenticité.
— Leur valeur historique.
— Trois systèmes opposés à leur valeur historique.
— Réfutation du premier système.
— Ordre chronologique des faits évangéliques.
— Réfutation du deuxième et du troisième système.
— Le miracle.
— Sa possibilité.
— Sa constatation.
— Le miracle dans les documents ecclésiastiques.
— Règles de critique à l’égard de ces documents.
— Méthode historique.
— Philosophie de l’histoire.
— Origine des religions.
— Place du christianisme dans l’histoire religieuse du monde.
— Les notions morales et les vérités fondamentales qui forment l’essence de la conscience et de la raison humaine, n’ont jamais formé seules une religion.
— Toutes les religions ont toujours été basées sur des dogmes positifs.
— Elles ne viennent ni de l’intelligence humaine ni de l’imagination.
— Doctrines fondamentales de toutes les religions.
— Doctrines locales.
— La révélation, source des premières.
— Origine des secondes.
— La révélation conservée dans sa pureté par le peuple hébreu. Le christianisme n’a point été une révolution religieuse.
— Il n’est contraire ni à la révélation antérieure, ni aux vérités naturelles.
— Il en a été le développement et le perfectionnement.
— État du peuple hébreu et du monde païen à l’époque de l’avènement de Jésus-Christ.

LIVRE PREMIER

I

(Années1 à 30) →

— Génération éternelle du Verbe.
— Le Verbe incarné, ou Jésus-Christ.
— Message angélique à Marie.
— Naissance miraculeuse de Jean-le-Baptiste.
— Naissance de Jésus à Bethléem.
— Adoration des Bergers.
— Adoration des Mages.
— Circoncision et Présentation au temple.
— Fuite en Egypte.
— Séjour à Nazareth.
— Jésus, âgé de douze ans ; sa conférence avec les docteurs, dans le temple de Jérusalem.
— Jésus ouvrier.
— Mission de Jean-le-Baptiste.
— Ses prédications.
— Jésus en Judée.
— Il est baptisé par Jean, qui rend témoignage à sa divinité.
— Manifestation du Père et du Saint-Esprit.
— Premiers disciples.
— Retour en Galilée.
— Noces de Cana.
— Voyage à Jérusalem pour la première Pâques célébrée par Jésus depuis son baptême.

 

II

(Années 30-31) →

— Première Pâques célébrée par Jésus depuis son baptême.
— Marchands chassés du temple une première fois.
— De nombreux disciples s’attachent à lui.
— Nicodème.
— Mission en Judée.
— Jean à OEnnon, près de Salim.
— Dernier témoignage de Jean et fin de sa mission.
— Son emprisonnement.
— Retour de Jésus en Galilée à travers la Samarie.
— La Samaritaine.
— Retraite au Désert et jeûne de quarante jours.
— Jésus à Nazareth et à Kapernaüm.
— Pêche miraculeuse.
— Vocation des quatre premiers Apôtres : Pierre et André, Jacques et Jean.
— Miracles à Kapernaüm.
— Vocation de Lévi.
— Constitution du collège apostolique.
— Sermon des béatitudes.
— Voyage vers Jérusalem.
— Arrivée à Naïm.
— Résurrection d’un jeune homme.
— Message que Jésus reçoit de Jean prisonnier.
— Jésus à Béthanie.
— Simon le Pharisien et la femme pécheresse.

 

III

(Années 31-32) →

— Deuxième Pâques célébrée par Jésus à Jérusalem depuis son baptême.
— Le lépreux de la piscine de Bethesda.
— Haine des pharisiens contre Jésus.
— Il expose le mystère de sa double nature divine et humaine.
— Retour en Galilée.
— Evangélisation de ce pays avec les douze Apôtres.
— Parabole du semeur.
— Excursion au pays des Gergéséens.
— Un possédé guéri.
— Retour en Galilée.
— La fille de Jaïre ressuscitée.
— Guérison d’une femme affligée d’une perte de sang.
— Mission des douze Apôtres.
— Mort de Jean-le-Baptiste.
— Multiplication des pains.
— Le pain de l’âme.
— Jésus marche sur les flots de la mer de Galilée.
— Sa prédication dans la synagogue de Kapernaüm.
— Jésus demande à ses Apôtres ce que l’on pense de lui et ce qu’ils en pensent eux-mêmes.
— Profession de foi des Apôtres en la divinité de Jésus-Christ.
— Voyage vers Jérusalem.
— Transfiguration.
— Guérison du démoniaque ;
— Discussion entre les Apôtres à propos de la primauté.
— Voyage à travers la Samarie.
— Condamnation du zèle violent.
— Un disciple rejeté et l’autre élu.

IV

(Années 32-33) →

— Mission des soixante-dix disciples.
— Instructions que Jésus leur donne.
— Ses parents l’engagent à aller à Jérusalem pour la fête des Tabernacles.
— Piège que lui tend un docteur de la loi.
— Il traverse la Samarie et passe par Jéricho.
— Parabole du bon Samaritain.
— Arrivée à Béthanie.
— Marthe et Marie.
— Arrivée à Jérusalem pour la fête des Tabernacles.
— Intrigues des ennemis de Jésus.
— Prédications dans le temple.
— Nicodème défend Jésus dans le sanhédrin.
— La femme adultère.
— Suite des prédications dans le temple.
— Guérison d’un aveugle-né.
— Suite des prédications dans le temple.
— Jésus se retire à Bélhabara.
— Evangélisation du pays au-delà du Jourdain.
— Il monte jusqu’au point intermédiaire entre la Galilée et la Samarie.
— Il annonce à ses Apôtres qu’il va aller directement à Jérusalem, où ou le fora souffrir et mourir.
— Il prend la route de Jérusalem et arrive à Jéricho.
— Guérison d’un aveugle.
— Zachée.
— Message de Marthe et de Marie.
— Arrivée à Béthanie.
— Résurrection de Lazare.
— Jésus se retire à Ephrem.

 

V

(Année 33) →

— Jésus revient à Béthanie.
— Festin chez Lazare.
— Départ de Béthanie.
— Arrivée à Bethphagé au pied du mont des Oliviers.
— Entrée triomphale de Jésus à Jérusalem.
— Jésus chasse ; pour la seconde fois, les marchands du temple.
— Ses dernières prédications dans le temple.
— Noirs projets de ses ennemis.
— Des gentils de Bethsaïda demandent à voir Jésus.
— Glorification de Jésus.
— Projet de trahison arrêté entre les ennemis de Jésus et Judas Iscariote.
— Célébration de la Pâques le jeudi soir.
— Institution de la Pâques de la Nouvelle-Alliance.
— Discussion entre les Apôtres touchant la primauté. — Jésus condamne toute primauté par son exemple, en lavant les pieds des Apôtres, et par ses paroles contre toute domination.
— Pierre, trop confiant en lui-même, humilié.
— Son reniement prédit.
— Jésus fait connaître à ses Apôtres celui qui doit le trahir.
— Derniers adieux de Jésus à ses Apôtres.
— Sa dernière prière pour eux.
— Tristesse mortelle dans le jardin de Gethsémani.
— Trahison de Judas.
— Jésus chez Anne.
— Triple reniement de Pierre.
— Jésus chez Caïphe.
— Il est condamné à mort.
— Insultes qu’il a supportées.
— Jésus parait le matin devant le sanhédrin.
— Il est condamné à mort.
— Il est conduit à Ponce-Pilate.
— Jésus chez Hérode.
— On le ramène chez Pilate.
— On lui préfère Barahbas.
— Vains efforts de Pilate pour le sauver.
— Jésus flagellé et méprisé dans le prétoire.
— Il est conduit au Calvaire et crucifié entre fieux criminels.
— Jésus sur la croix.
— Sa mort.
— Sa sépulture.
— Sa résurrection.
— Apparitions de Jésus en Judée.
— Les Apôtres en Galilée.
— Apparitions en Galilée.
— Retour des Apôtres à Jérusalem.
— Ascension de Jésus au ciel.

 

LIVRE II

I

(Années 34-37) →

— Election de Mathias pour remplacer Judas-l’Iscariote dans le Collège des Douze.
— La Pentecôte.
— Conversions nombreuses à Jérusalem.
— Guérison du boiteux de la Belle-Porte.
— Pierre et Jean en prison et devant le sanhédrin.
— Ils sont mis en liberté.
— Prière de l’Eglise à l’occasion de leur délivrance.
— Les chrétiens de Jérusalem.
— Leur amour mutuel.
— Les biens en commun.
— Barnabas.
— Ananias et Saphira.
— Miracles de Pierre.
— Emprisonnement des Apôtres.
— Ils sont délivrés par un ange.
— Ils comparaissent devant le sanhédrin.
— Avis de Gamaliel.
—  Ils sont mis en liberté.
— Institution des Diacres.
— Jacques, frère du Seigneur, institué évêque de Jérusalem.
—Prédications du diacre Etienne dans les synagogues.
— Etienne martyrisé.
— Persécution contre l’Eglise de Jérusalem.
— Prédications du diacre Philippe en Samarie.
— Pierre et Jean sont envoyés par le collège apostolique pour conférer le Saint-Esprit aux nouveaux fidèles.
— Simon-le-Magicien.
— Le diacre Philippe et l’eunuque Ethiopien.
— Conversion de Saul.
— Saul à Damas et en Arabie.
— Paix rendue à l’Eglise par ordre de Tibère.
— Relation de Pilate à Tibère concernant Jésus-Christ.
— Les Apôtres évangélisent tout le pays occupé par les douze tribus d’Israël.
— Pierre à Lydda, à Joppée, à Cesarée.
— Vocation des gentils au christianisme.
— Cornélius.
— La Pentecôte de la gentilité.
— Pierre à Jérusalem.
— Il justifie la conduite qu’il a tenue à Césarée à l’égard des gentils.
— Dispersion des Apôtres et évangélisation de l’univers païen.

 

II

(Années 38-51) →

— Evangélisation de la Phénicie, de l’île de Chypre et d’Antioche.
— Succès à Antioche parmi les Grecs.
— Pierre, Jacques et Jean restent en Judée avec Jacques-le-Juste, évêque de Jérusalem.
— Dispersion des autres Apôtres.
— André à Byzance, en Scythie, en Colchide, dans l’Asie centrale et en Achaïe,
— Philippe dans les Phrygies.
— Barthélemy aux Indes.
— Mathieu en Ethiopie.
— Son Evangile écrit avant l’an 38.
— Judas dans les Libyes.
— Simon-le-Zélote en Sarmatie.
— Hypothèse sur la mission de Jacques d’Alphée en Espagne.
— Thomas, apôtre des Parthes.
— Il envoie Thaddée, un des soixante-dix disciples, évangéliser Edesse.
— Le roi Agbar.
— Ses relations avec Jésus-Christ.
— Sa conversion.
— Judas, frère de Jacques d’Alphée, en Afrique.
— Mathias en Ethiopie.
— Saul quitte Damas et va à Jérusalem.
— Il y trouve Pierre et Jacques-le-Juste.
— Il retourne en Syrie et va en Cilicie son pays natal.
— Barnabas choisi pour organiser l’Eglise d’Antioche,
— Il va chercher Saul à Tarse et l’amène à Antioche pour l’aider dans la direction de cette Église.
— Le titre de chrétien donné pour la première fois à Antioche aux disciples de Jésus-Christ.
— L’Eglise d’Antioche vient au secours de celle de Jérusalem.
— Famine prédite par Agab.
— Persécution d’Hérode-Antipas contre l’Eglise de Jérusalem.
— Pierre en prison.
— Il est délivré par un ange.
—Première mission de Saul et de Barnabas avec Jean-Marc.
— Voyage à Séleucie.
— En Chypre.
— Le magicien Elymas.
— Conversion du proconsul Sergius-Paulus.
— Saul prend le nom de Paul.
— Voyage en Pamphilie.
— Jean-Marc retourne à Jérusalem.
— Voyage à Antioche de Pisidie.
— Prédications dans la synagogue de cette ville.
— Les Apôtres chassés de la ville à l’instigation des Juifs.
— Mission à Icône.
— Les Juifs complotent la mort des Apôtres.
— Mission en Lycaonie, à Lystre.
— Les gentils prennent Paul et Barnabas pour des dieux.
— Paul lapidé par les Juifs.
— Mission à Derbe.
— Retour par Lystre, Icône et Antioche de Pisidie.
— Eglises constituées dans ces villes,
— Retour en Pamphilie.
— Arrivée à Attalie.
— Les Apôtres s’embarquent pour Antioche.
— Discussion à Antioche au sujet des rites judaïques.
— Paul et Barnabas envoyés à Jérusalem pour demander une solution qui rendit la paix à l’Eglise.

 

III

(Années 52-58) →

— Adversaires de Paul et de Barnabas dans la question des rites judaïques.
— Recours à l’Eglise de Jérusalem.
— Pierre, Jean et Jacques-le-Jusle, évêque de Jérusalem, colonnes de l’Eglise au même titre.
— Jacques-le-Juste, évêque de Jérusalem.
— Sa vie sainte.
— Sa fidélité à observer les rites judaïques.
— Véritable sens de la question agitée.
— Concile de Jérusalem.
— Discussions.
— Opinions de Pierre, de Paul et de Barnabas.
— Décision proposée par Jacques de Jérusalem.
— Elle est adoptée.
— Lettre du concile aux fidèles d’Antioche.
—Message de Judas et de Silas, qui vont à Antioche avec Paul et Barnabas.
— Epître de Jacques-le-Juste au sujet de la charité mutuelle et des devoirs que les fidèles avaient à remplir au milieu des discussions et des luttes dont la Judée était le théâtre.
— Pierre à Antioche.
— Sa conduite ambiguë relativement aux rites judaïques.
— Il est repris par Paul.
— Organisation de l’Eglise d’Antioche sur le modèle de celle de Jérusalem.
— Evodius, premier évêque d’Antioche.
— Deuxième mission de Paul parmi les gentils.
— Il est accompagné de Silas.
— Prédication en Syrie, en Cilicie, à Derbe, à Lystres.
— Timothée circoncis par Paul.
— Arrivée à Troade, après avoir traversé la Phrygie, la Galatie, la Mysie et la Bithynie.
— A Troade, Luc s’attache à Paul.
— Départ pour la Macédoine.
— Eglises fondées à Philippes, à Thessalonique.
— Paul à Athènes.
— Saint Denis l’Aréopagite.
— Paul à Corinthe.
— Les deux Epi très aux Thessaloniciens.
— Paul en Asie.
— Séjour de trois ans à Ephese.
— Les deux Epitres aux Corinthiens.

 

IV

(Années 58-62)→

— Séjour de saint Pierre à Antioche.
— Evodius, premier évêque de celte ville.
— de Pierre en Asie, dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce.
— Sylvanus quitte Paul et s’attache à Pierre.
— Marc rejoint Pierre après avoir fonde l’Eglise d’Alexandrie.
— Détails sur cette Eglise.
— Thérapeutes.
— Anianus, premier évêque d’Alexandrie.
— Marc suit Pierre à Babylone.
— Première Epitre.de Pierre.
— Paul, avant de quitter Ephèse, écrit aux Calatos.
— Il retourne en Macédoine puis en Grèce.
— Nouveau séjour à Corinthe.
— Epitre aux Romains.
— Origines de l’Eglise romaine.
— Nouveau voyage de Paul à travers la Macédoine.
— Paul à Philippes.
— Il écrit, sa seconde Epître aux Corinthiens.
— Départ de Philippes.
— Voyage vers Jérusalem : Troade, Assos, Mitylene, Chios, Samos, Milet.
— Les pasteurs d’Ephèse viennent le trouver en cette ville.
— Discours qu’il leur adresse.
— Voyage de Paul jusqu’à Jérusalem.
—· La visite à Jacques et aux anciens.
— Conseil qui lui est donné.
— Il témoigne de son respect pour les rites judaïques.
— Le peuple ameuté contre lui.
— Le tribun romain l’arrache des moins des Juifs.
— Paul devant le sanhédrin.
— Conjuration contre lui.
— il est envoyé à Césarée pour y être jugé par le gouverneur Félix.
— Rapports de Paul avec Félix.
— Festus est nommé gouverneur de Judée.
— Nouvelles intrigues des Juifs contre Paul.
— L’Apôtre comparait devant Festas et devant Agrippa.
— Il part pour Rome
— Détails du voyage.
— Son arrivée à Rome.

 

V

(Années 62-67)→

— Séjour de Paul à Rome.
— Ses prédications.
— Epitres qu’il y écrivit aux Philippiens, aux Colossiens, à Philêmon, aux Ephésiens.
— Départ de Rome.
— Voyage en Espagne.
— Paul de retour en Asie par la Crète.
— Il visite Milet et Ephèse.
— Il va en Macédoine.
— Première Epître à Timothée.
— Epître à Titus.
— Paul à Corinthe.
— Arrivée de saint Pierre en cette ville. — Les deux Apôtres vont ensemble à Rome.
— Crescent quitte Rome pour aller évangéliser les Gaules.
— Deuxième Epître de Paul à Timothée.
— Deuxième Epître de Pierre et Epître de Paul aux Hébreux.
— L’Eglise de Rome organisée par les deux Apôtres.
— Linus, disciple de Paul, premier évêque de Rome.
— L’Evangile de Marc.
— Martyre de Pierre et de Paul.

 

VI

(Années 67-99) →

— Persécution de l’Eglise sous Néron.
— Epître à Diognète.
— Après la mort de Paul, quelques-uns de ses disciples passent dans les Gaules.
— Luc et Trophime.
— Evangile de saint Luc.
— Les hommes apostoliques continuent l’œuvre des Apôtres.
— L’Eglise de Jérusalem.
— Martyre de Jacques-le-Juste ; élection de son frère Siméon comme évêque.
— Fin de la nation juive.
— Conséquence de ce fait : l’élément païen christianisé domine sur l’élément judaïco-chrétien.
— Les Nazaréens.
— Leurs erreurs sur le rang exceptionnel de Pierre et de Jacques-le-Juste. dans l’Eglise.
— Les Ebionites diffèrent des Nazaréens.
— Sectateurs de Cérinthe, de Simon-le-Magicien, du diacre Nicolas.
— Opposition que les sectaires rencontrent.
— Epître de Judas, frère de Jacques.
— Epître de Barnabas.
— Ouvrages de saint Jean-l’Evangéliste,
— Son Evangile et ses Epîtres
— Jean en Asie.
— Il est appelé à Rome, où il est condamné à mort.
— Persécution de Domitien.
— Saint Jean-l’Evangéliste, échappé à la mort par miracle, est relégué à Patmos.
— L’Apocalypse.
—Les sept Eglises et leurs Anges.
— Révélations sur l’avenir de l’Eglise.
— Jean de retour à Ephèse.
— Ses dernières instructions.
— Sa mort.
— Mort de l’apôtre Philippe à Hiérapolis.
— Fin de l’époque apostolique et du premier siècle de l’ère chrétienne.

 

LIVRE III

I

(Années 100 — 158) →

— Transmission de l’Ordre hiérarchique et de la doctrine dans l’Eglise, depuis la mort des Apôtres.
— Les grands centres apostoliques.
— L’enseignement oral apostolique conservé par tradition.
— Principaux centres de vie chrétienne au début du second siècle.
— Rome et son évêque saint. Clément.
— Ouvrages de Clément.
— Saint Hermas et son livre du Pasteur.
— Antioche et son évêque Ignace.
— Lettres d’Ignace ; doctrine qu’il y enseigne : la légitimité de la hiérarchie ; la conservation du dépôt doctrinal prêché parles Apôtres.
— Notions qu’on y trouve sur les Eglises d’Ephèse, de Magnésie, de Tralles, de Philadelphie, de Rome ; sur l’Eglise de Smyrne et son évêque Polycarpe.
— Influence de Polycarpe dans l’Eglise.
— Sa lettre aux Philippiens.
— II envoie plusieurs de ses disciples en Occident.
— Eglises de Lyon et de la Grande-Bretagne.
— Caractère asiatique de ces Eglises.
— Première phase de la question pascale.
— Polycarpe à Rome.
— Caractère de ses relations avec Anicet, évêque de Rome,
— Autres hommes apostoliques : Papias et Apollinaire, d’Hiérapolis.
— Méliton, de Sardis, et Onésimos, d’Ephèse.
— Denys, de Corinthe.
— Quadratus, d’Athènes.
— Hégésippe.

 

II

(Années 158 — 177)→

— Combats des chrétiens contre le despotisme païen.
— Politique de Trajan à l’égard des chrétiens.
— Lettre de Pline à cet empereur et sa réponse touchant les poursuites à exercer contre les chrétiens.
— Martyres d’Ignace d’Antioche et de Siméon de Jérusalem.
— L’Eglise de Jérusalem survit à la deuxième destruction de cette ville.
— Les évêques juifs et les évêques gréco-romains.
— L’empereur Adrien abandonne la politique de Trajan.
— Apologies de Quadratus et d’Aristide d’Athènes.
— Lettre d’Adrien en faveur des chrétiens.
— Le fanatisme païen ne respecte pas les ordres decet empereur.
— Son fils adoptif, Anlonin-le-Pieux, monte sur le trône impérial.
— Première apologie de Justin.
— Notice sur ce grand écrivain.
— Apologie de Méliton, évêque de Sardis.
— Lettre d’Antonin en faveur des chrétiens.
— Marc-Aurèle et Verus, empereurs.
— Ils reprennent la politique de Trajan.
— Apologies d’Athénagore d’Athènes, et d’Apollinaire de Hiérapolis.
— Deuxième apologie de Justin.
— Occasion de cette apologie.
— Martyrs à Rome.
— Luttes de l’Eglise contre la philosophie païenne.
— Celse, Lucien, Crescent, adversaires du christianisme.
— Athénagore et son livre de la Résurrection des morts.
— Théophile d’Antioche : son livre à Autoloukos.
—Autres écrivains philosophes-chrétiens.
—Apollinaire de Hiérapolis ; Bardesanes; Tatien.
— Hermas et son Ironie des Philosophes.
— Justin et son Ecole de Philosophie chrétienne.
— Justin et ses disciples dénoncés par le philosophe Crescent.
— Le despotisme païen vient au secours de la philosophie.
— Martyre de Justin et de ses disciples.
— Martyre de Polycarpe.
—Lettre de l’Eglise de Smyrne à ce sujet.
— Caractère doctrinal de ce document.
— Martyrs de Lyon.
— Lettre de l’Eglise de Lyon à l’Eglise de Smyrne touchant ces martyrs.
— Caractère doctrinal de cette lettre.
— L’influence divine se manifeste dans le courage des martyrs chrétiens.

 

III

(Années 177 — 202)→

— Lutte de l’Eglise contre l’hérésie pendant le second siècle.
— Le mosaïsme et les sept hérésies judaïques.
— Le mosaïsme en opposition avec le christianisme ; Dialogue de saint Justin avec le Juif Tryphon.
— Hérésies hébraïco-chrétiennes : caïnistes, ophites, sethiens, esséens, elchasaïtes, melchisédéchiens.
— Hérésies judaïco-hellénistes.
— Systèmes opposés au christianisme lui-même : la gnose et ses développements ; Carpocras, Satornilos, Basilidis, Valentin, Marc, Monoïm.
— Rameaux divers du gnosticisme.
— L’immoralité des mystères du paganisme cherche à faire invasion dans l’Eglise.
— L’Eglise orthodoxe en présence du gnosticisme ; sa foi et sa morale généralement reconnues.
— Hérésies opposées à des dogmes particuliers : 1° Marcionisme : Cerdon, Marcion, Apelles; Tatien et les Encratites et autres marcionites; 2° Montan et l’hérésie phrygienne.
— Théodotion.
— Travaux bibliques de ce dernier et ceux d’Aquila.
— Ecrivains qui ont réfuté les hérésies pendant le second siècle : Justin ; Denys de Corinthe ; Philippe de Gortyne ; Méliton ; Agrippa-Castoros ; Bardesanes; Ephraïm, Musanus ; Apollinaire d’Hiérapolis ; Théophile d’Antioche ; Pynitus ; Modestus; Miltiade; Rhodon; Irénée.
—Analyse de l’ouvrage d’Irénée contre les hérésies.
— Manière dont il envisage la question pascale.
— Erreurs opposées de Victor, évêque de Rome, et de Blastus, prêtre de la même Eglise.
— Conciles réunis à cette occasion en Palestine, en Asie, à Rome, dans les Gaules.
— Lettre de Polycrate d’Ephèse à Victor.
— Celui-ci entreprend de séparer les Eglises de l’Asie-Mineure de la communion universelle.
— Les évêques lui résistent de toutes parts.
— Lettre que lui écrit Irénée.
— Victor échoue dans son projet.
— Martyre d’Irénée.
— Fin de l’époque des hommes apostoliques.