L’histoire de l’Eglise se trace au fil des conciles, voici une liste chronologique des conciles acceptés universellement par la tradition de l’Eglise depuis sa création.

Pour favoriser la compréhension du contexte historique, cet article mentionne également certains faux conciles (en italique), certains évènements historiques (en gras), les 7 grands Conciles Oecuméniques sont aussi précédés de leur chiffre romain.

 

Notes préliminaires :

  • L’organisation en concile est Biblique (Actes 15) et traditionnelle
  • Un concile produits 3 types de documents : la déclaration de foi (déclaration positive infaillible), les anathèmes (déclaration négative infaillible), les canons (discipline normative)
  • Un concile clarifie et atteste de la tradition, il n’ « invente » pas de dogmes
  • Plusieurs types de conciles : conciles locaux (influence locale uniquement, peuvent être « oecuménisés » ex: Gangres, Carthage; la forme la plus ancienne), conciles oecuméniques (impériaux avec réception autorité universelle), Conciles universels pan-orthodoxes (post-impériaux/7conciles avec réception et autorité universelle)
  • L’organisation impériale des conciles oecuméniques est Biblique et constitue l’alliance Davidique
  • Un « vrai concile » est déterminé par la présence du Saint Esprit (Actes 15:28 « Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est nécessaire »)
  • Un vrai concile doit être reconnu par la tradition (St Vincent de Lerins), les conciles citent tous les conciles précédents qu’ils acceptent
    => Il peut donc exister de faux conciles ou brigandages (Ephèse II, Florence, Sirmium) si la tradition les rejette
  • Les conciles sont convoqués pour répondre à une hérésie / problème disciplinaire => certains vrais conciles sont convoqués pour répondre à des faux conciles (Concile contre Florence) et certains brigandages répondent à des vrais conciles (Ephèse II)

Concile Apostolique :

– Actes 15
– Présidé par St Jacques, le frère du Christ.
– Donne les règles que doivent suivre les Chrétiens pour rentrer dans l’Alliance (pas d’idolâtrie, d’indécence sexuelle ou de consommation de sang/animaux sacrifiés aux idoles)

I) Concile de Nicée (325):

– Convoqué contre l’Arianisme (Hérésie qui nie la divinité consubstantielle du Christ)
– Présidé par St Empereur Constantin / St Hosius de Cordoue
– Affirme la divinité consubstantielle du Fils – Mets en place le Crédo
– Fixe la date de Pâques

III) Concile d’Ephèse (431):

– Convoqué contre le Nestorianisme (Hérésie qui sépare totalement la nature humaines et la nature divine du Christ)
– Présidé par l’Empereur St Théodose II / St Cyrille d’Alexandrie
– Affirme l’union des deux natures du Christ, le Christ ne peut pas être divisé.
– Scelle le Crédo
=> Séparation avec les Chaldéens/Assyriens

Brigandage d’Ephèse II/Faux Concile (449):

– Concile monophysite
– Présidé par Dioscore d’Alexandrie
– Violence et meurtre de St Flavien de Constantinople

V) Concile de Constantinople II (553):

– Convoqué contre les 3 chapitres (écrits néo-Nestoriens)
– Présidé par l’Empereur St Justinien / St Eutychius de Constantinople
– Affirme la condamnation du Nestorianisme, affirme l’utilisation du terme « Theotokos » pour la Vierge Marie

Concile « In Trullo » (692):

– Partie canonique des 5ème et 6ème conciles
– Présidé par St Justinien II
– Discipline réaffirme les règles morales, mariage des prêtres, usage du pain levé, interdiction des sociétés secrètes, règles contre la corruption

VII) Concile de Nicée II (787):

– Convoqué contre l’iconoclasme et l’iconolatrie
– Présidé par l’Impératrice St Irène et Constantin VI / St Taraise de Constantinople
– Affirme la vénération des Saintes icônes, condamne leur adoration ou leur destruction .

Concile Photien de Constantinople IV (879-880):

(parfois appelé 8ème concile Oecuménique), accepté par le Pape Jean VIII
– Convoqué contre le brigandage de Constantinople (869-870)
– Présidé pas l’Empereur Basile I / St Photios
– Réinstalle Saint Photios comme patriarche de Constantinople
– Condamnation du filioque
– Réaffirmation du Crédo inaltéré

1054 : Grand Schisme

=> Séparation de l’Eglise Catholique Romaine, Rome anathématise unilatéralement les autres patriarches pour 3 raisons:
– Usage du Pain levé (pourtant accepté au concile In Trullo)
– Mariage des Prêtres (pourtant accepté au concile de Nicée et in Trullo)
– « Soustraction du Filioque du Crédo » (Accusation historiquement fausse, de plus le Filioque est reconnu comme une hérésie lors du concile de 879, y compris par le pape)Créations de nouveaux dogmes non traditionnels en Occident :
– Papisme
– Purgatoire/ indulgences
Etc…

Concile de Constantinople (1157):

– Convoqué contre l’Archidiacre Soterich Pantevgen
– Affirme que l’Eucharistie est un sacrifice non sanglant
– Affirme que l’Eucharistie n’est pas un nouveau sacrifice du Christ
– Affirme que l’Eucharistie n’est pas un sacrifice symbolique

Concile de Vlaherna (1285):

– Convoqué contre Le patriarche Jean Vekka (latinisant)
– Réaffirme la condamnation du filioque

Concile « Palamiste » de Constantinople (1351):

– Convoqué contre les idées scholastiques et le Baarlamisme
– Affirme la théologie des energies divines St Grégoire Palamas (déjà présente chez St Jean Damascène/St Athanase d’Alexandrie/St Maxime le confesseur)
– Affirme que la lumière du mont Thabor est incréée
– Affirme que la grâce divine est incréée

Brigandage de Florence/Faux Concile (1431-1441):

– Convoqué pour l’union entre l’Eglise de Rome et l’Eglise Orthodoxe (filioque, papisme, purgatoire) – Politique, après la 4ème croisade, Empire Byzantin Affaibli => L’Empereur force les Evêques Orthodoxes, menaces, chantage, prise en otage. Certains évêques vendent leurs vêtements pour manger, Patriarche de Constantinople assassiné
– St Marc d’Ephèse refuse l’union, réfute le purgatoire, affirme la condamnation du filioque.
– Concile rejeté au retour des Evêques de leur captivité.
=> Création des uniates

Concile de Constantinople (1484):

– Convoqué contre le brigandage de Florence
– Réaffirmation du rejet du Filioque
– Réfutation des arguments de Florence
– Réaffirmation des conciles qui condamnent le Filioque
– Discipline pour faire entrer les uniates dans l’Eglise

1517: Début de la réforme protestante

=> De nombreuses branches se séparent de l’Eglise papale, promotion de nouveaux dogmes non traditionnels en Occident :
– Sola Scriptura (Rejet de la tradition)
– Sola Fide (Salut par la foi uniquement)
– Rejet du clergé
– Rejet des sacrements et de la présence réelle dans l’Eucharistie
– Rejet de la Theotokos
– Prédestination
Etc..

Concile de Jassy (1642):

– Convoqué contre la propagande Catholique et Protestante en Europe Occidentale (traduction d’hérésies en grec)

– Présidé par le prince Moldave Vasili Lupul
– Réaffirmation des dogmes Orthodoxes et mise en place de catéchisme Orthodoxes révisés et complétés

Concile de Jérusalem (1672):

– Convoqué contre les hérésies protestantes et la « Confession de la foi Orientale »attribuée à St Cyril Loukaris
– Condamnation de la « confession Orientale »
– Rejet de l’attribution de cette confession à Cyril Loukaris
– Condamnation des hérésies calvinistes, ‘sola fide, sola scriptura, prédestination etc)
– Mise en place d’un catéchisme plus complet pour répondre aux protestants

Concile de Constantinople (1691):

– Convoqué contre Jean Kariophiles qui utilise le terme « transubstantiation »
– Clarification de la doctrine Orthodoxe de la présence réelle dans l’Eucharistie. (Les orthodoxes croient en la présence réelle du Christ dans l’eucharistie, mais n’expriment pas le moment exact ou le pain et le vin deviennent le Corps et le Sang du Christ)
5 1 voter
Évaluation de l'article
Catégories : Exposé de la Foi

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments