Dans le monde orthodoxe, on demande souvent si la papauté a été officiellement condamné pendant un Concile ?

La réponse est « oui », le faux enseignement sur le pape en tant que le Pontife universel de toute l’Eglise et la source infaillible des doctrines a été condamné durant Ve Concile Oecuménique.

Les Actes du Ve Concile sont connus en deux rédactions  : courte et complète. C’est dû au fait que le pape Vigile qui été excommunié par les Pères du Concile s’est repenti vers la clôture si bien qu’on a retiré les textes d’excommunication par le respect envers le pape repenti. En même temps, la rédaction complète existe toujours jusqu’à nos jours. Dans cette rédaction complète des Actes du Ve Concile se trouve un texte de la décision doctrinale et finale du Concile (ὅρος en grec), qui comprend la condamnation de certains textes de Théodoret de Cyr, d’Ibas d’Édesse et des textes et de la personnalité de Théodore de Mopsueste. Avant cela, le Concile, selon la demande de l’empereur Justinien et selon le 74e canon apostolique a excommunié le pape Vigile qui

  • a édité Constitum dans lequel les textes de Théodore et d’Ibas ont été acceptés comme les orthodoxes;
  • a refusé d’assister au Concile pour la discussion.

 

Voici l’épître du saint empereur Justinien au Concile qui commence par ces titres et les destinataires :

In the name of the Lord Jesus Christ. The emperor Caius Flavius Justinianus Alamanicus, Gothicus, Francicus, Germanicus, Anticus, Alanicus, Vandalicus, Africanus, pious, fortunate, glorious, triumphant victor, always Augustus, to the most blessed archbishops and patriarchs Eutychius of Constantinople, Apollinarius of Alexandria, Domninus of Theopolis, the most religious bishops Stephen, George and Damian, representing Eustochius the most blessed archbishop of Jerusalem and patriarch, and the other most religious bishops from various provinces, staying in this imperial city.

page 491 de la source

Puis l’empereur dit :

Car le pape Vigile a refusé de se rencontrer avec Vous et d’établir la condamnation commune des Trois Chapitres… et de surcroît, il s’est fait étranger à l’Eglise catholique en défendant leur impiété, Nous proclamons que son nom dois être exclu des diptychs (la liste des patriarches qui sont en communion), car être en communion avec lui veut dire accepter l’impiété de Théodore et Nestorious. Pourtant, nous gardons l’unité avec le siège de Rome. Bien que Vigile* soit tombé dans le pire (dans l’hérésie), l’unité de l’Eglise ne peut pas être détruite.

* le pape Vigile est déjà appelé sans aucun titre honorifique.

 

 

Le Concile a accepté la demande du saint Justinien d’excommunier le pape Vigile en gardant l’union avec l’Eglise de Rome .

The holy council said: ‘What has now seemed good to the most pious emperor is consonant with the labours he has borne for the unity of the holy churches. Let us therefore preserve unity with the apostolic see of the sacrosanct church of Elder Rome, transacting everything according to the tenor of the texts that have been read. On the case before us let what we have already resolved proceed.’

 

Ainsi, les Pères du Concile décident d’excommunier le pape en gardant l’unité avec le siège de Rome, c’est-à-dire, ils abdiquent le pape qui n’occupe plus son poste. Puis, pendant la VIIIe Session, les Pères l’appelle « Vigile » et non pas « le bienheureux pape du Rome ancien Vigile », et ils ne l’évoquent plus parmi les patriarches. La condamnation de la papauté s’est poursuit lors de la Session finale, au début de l’ὅρος, c’est-à-dire la définition doctrinale et finale du Concile exprimant ses dogmes.

Les Pères ont défini, en se référant au Concile apostolique (Ac 15.22) et aux paroles du Saveur « là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mat. 18.20) :

 

Il n’est autorisé à personne, dans les questions doctrinales, d’anticiper le jugement de l’Eglise dans sa plénitude, car chaque personne a besoin de l’aide de ses prochains. 

 

For neither is it permissible in the case of the faith for anyone to anticipate the judgement of the church in her totality, since each person needs the help of his neighbour..

page 503 de la source

 

En conséquence, si dans les questions doctrinales, le pape se lève tout seul contre le Concile qui représente la plénitude de l’Eglise universelle, par ce fait il s’excommunie de la communion catholique.

Comme nous l’avons dit, cette définition fait partie de la définition dogmatique du Concile ; elle peut donc être justement considérée comme la condamnation officielle, solennelle et dogmatique de l’enseignement sur le pouvoir absolu et l’infaillibilité du pape, établie par le Concile oecuménique.

Malheureusement, les Actes du Ve Concile n’ont pas été accessibles dans sa version complète à tous les polémistes byzantins contre la primauté de juridiction du pape de Rome, notamment à l’archevêque brillant Nil Cabasilas.

 

Source

Traduction en anglais The Acts of the Council of Constantinople of 553: With Related Texts on the Three Chapters Controversy, Richard Price, Liverpool University Press, 2012, a été fait selon l’édition Actta Conciliorum Oecumenicorum edenda instituit Eduardus Schwartz, continuavit Johannes Sträub. Tomus IV : Concilium Universale Constantinopolitanum sub Justiniano habitum. Volumen I. Concilii Actiones VIII, Appendices Graecae, Indices. — Walter De Gruyter & CO, Berlin 1971.

Les Actes complets du Ve Concile Oecuménique

 

The_Acts_of_the_V_Council_of_Constantinople

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments