Selon l’enseignement de l’Eglise de Rome, le pape de Rome ne peut pas confesser l’hérésie. Historiquement, il y avait quelques papes de Rome confessant les hérésies, dont le pape Honorius I. Il a confessé l’hérésie de monothélisme condamnée au VIe Concile Œcuménique.  Le pape Honorius I lui-même a été considéré comme hérétique durant le Concile et non seulement l’Eglise de l’Orient l’a confirmé, mais aussi tous les papes de Rome à partir de Léon II et jusqu’à XI siècle répétaient l’anathème sur le pape Honorius I. Le livre «Liber Diurnus Romanorum pontificum» contient l’anathématisme sur les hérétiques que les papes de Rome prononçaient solennellement lors de leur accession au trône. Dans une longue série d’hérétiques anathématisés sont mentionnés:

 

❮❮ Nouveaux auteurs de dogmes hérétiques: Sergius, Pyrrhus, Paul et Pierre de Constantinople, ainsi que Honorius, qui ont soutenu leurs fausses affirmations (pravis eorum affirmationibus fomentum imendit) … nous les anathématisons. ❯❯

 

Source : Liber Diurnus Romanorum Pontificum II.9. 1680. P. 41

 

____________________

Liber diurnus Romanorum pontificum est un livre de formules du VIIème siècle contenant, en outre des exemples de documents relatifs à des canons juridiques des papes, un rituel de consécration du pape et des évêques de banlieue, la transmission de pallium, les relations du pape avec les autorités laïques, etc.

0 0 голоса
Рейтинг статьи

Добавить комментарий

0 комментариев
Межтекстовые Отзывы
Посмотреть все комментарии