Selon l’enseignement de l’Eglise de Rome, le pape de Rome ne peut pas confesser l’hérésie. Historiquement, il y avait quelques papes de Rome confessant les hérésies, dont le pape Honorius I. Il a confessé l’hérésie de monothélisme condamnée au VIe Concile Œcuménique.  Le pape Honorius I lui-même a été considéré comme hérétique durant le Concile et non seulement l’Eglise de l’Orient l’a confirmé, mais aussi tous les papes de Rome à partir de Léon II et jusqu’à XI siècle répétaient l’anathème sur le pape Honorius I. Le livre « Liber Diurnus Romanorum pontificum » contient l’anathématisme sur les hérétiques que les papes de Rome prononçaient solennellement lors de leur accession au trône. Dans une longue série d’hérétiques anathématisés sont mentionnés:

 

❮❮ Nouveaux auteurs de dogmes hérétiques: Sergius, Pyrrhus, Paul et Pierre de Constantinople, ainsi que Honorius, qui ont soutenu leurs fausses affirmations (pravis eorum affirmationibus fomentum imendit) … nous les anathématisons. ❯❯

 

Source : Liber Diurnus Romanorum Pontificum II.9. 1680. P. 41

 

____________________

Liber diurnus Romanorum pontificum est un livre de formules du VIIème siècle contenant, en outre des exemples de documents relatifs à des canons juridiques des papes, un rituel de consécration du pape et des évêques de banlieue, la transmission de pallium, les relations du pape avec les autorités laïques, etc.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments