Saint Justin n’attribue pas plus d’importance au nom de Pierre donné à Céphas qu’au nom de Boanergès donné au fils de Zébédée. Il ne se doutait pas des commentaires ambitieux qui ont été donnés au titre de Pierre. (Just., Dialog. cum Tryphone. Judæo, § 106.) Le premier témoignage que nous offre la tradition sur les prérogatives de saint Pierre est donc contraire au système papal :

 

3 Si vous lui voyez changer le nom d’un de ses apôtres en celui de Pierre, et appeler les deux frères, fils de Zébédée, du nom de Boanergès, qui veut dire fils du tonnerre, reconnaissez en lui ce même Dieu qui changea autrefois le nom de Jacob en celui d’Israël ; le nom d’Ausès en celui de Jésus, nom à la faveur duquel fut introduit dans la terre promise aux patriarches le peuple qui survécut aux Hébreux délivrés de la captivité de l’Egypte. 4 Moïse nous l’avait annoncé comme un astre qui devait s’élever de la race d’Abraham

 

SAINT JUSTIN. DIALOGUE DE SAINT JUSTIN AVEC LE JUIF TRYPHON

 

0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments